Enfant HP ou EIP

 

 

 

 

OUI ! L'enfant à haut potentiel et/ou l'enfant surdoué ou L'enfant intellectuellement précoce  est une réalité car il existe bien et n'est pas toujours identifié comme tel !

 

 

Ce livre dont je fais ici la publicité gratuite est le meilleur qui soit lorsqu'on veut aider son enfant à haut potentiel.

 

 

 

 

 

 

Ayant eu à traverser bien des épreuves durant la scolarité (de la maternelle au lycée) avec l'un de mes enfants reconnus enfant à haut potentiel grâce à un premier test d'aptitude à l'âge de 9 ans et plus tard à l'âge de 13 ans, grâce au Test de Wisc et à une séance chez l'ergothérapeute suivie d' une évaluation chez une neuro-psychologue, je suis devenue bien malgré moi spécialiste confirmée dans l'aide à apporter à ces enfants et à leurs familles !

 

Toute différence est malvenue dans le système de l'éducation nationale

qui perd pied face aux différences.

 

Nous ne ferons pas ici le procès de l'école mais nous pouvons constater que l'aide viendra rarement d'elle.

 

Un enfant HP est un enfant en souffrance (souffrance qui peut aller jusqu'à des troubles dépressifs), il est incompris donc vit très souvent du rejet, il ne comprend pas lui-même les autres élèves, ne parlant pas vraiment le même langage et n'ayant pas la même attitude.

 

C'est un enfant qui ne supporte pas les frustrations, il apprécie que tout roule !

Il teste les limites de chacun et pousse très loin !

Il est taxé d'élève hautain, désinvolte.

 

Hyper émotif, c'est là que j'entre en "jeu" apportant mon écoute bienveillante et traduisant son état émotionnel en élixirs floraux du Docteur Bach qui vont lui permettre de soulager son mental fonctionnant à double régime et l'épuisant (pensées en arborescence), ce qui lui provoque également et souvent des maux de tête, je cherche à apaiser son angoisse, à l'aider à se sentir reconnu dans sa différence, je lui apporte les élixirs de l'adaptation, de la déculpabilisation, de l'estime de lui tout en lui apprenant à être moins préoccupé par le regard d'autrui dans le but de faire une force de cette différence et de lui éviter ainsi de baisser les bras ou d'arriver à l’extrême, c'est à dire une forme de phobie scolaire avec un refus catégorique d'y retourner basé sur des peurs mais pas uniquement.

 

Il est possible qu'il m'arrive de pratiquer une séance de DMOKA/EMDR quand l'élève a subi des chocs du genre moqueries, mise à l'écart et punitions injustes.

 

Je donne des clés et des outils aux parents, y compris la lecture de ce livre, le nom d'associations, une orientation sur certains établissements, les bonnes adresses pour faire pratiquer les tests...

 

RECONNAITRE un enfant à haut potentiel, c'est déjà le soulager à 50 %.

 

Certaines mères d'enfant à haut potentiel en font leur chemin de bataille, créent des associations, deviennent psychologues...l'enfant à haut potentiel, par l'histoire du mien, est venu à moi par le biais du bouche à oreilles, ayant développé mes capacités à reconnaître très vite durant la séance les "symptômes" de l'enfant à haut potentiel sur cet enfant, que sa mère, inquiète, m'amenait pour troubles du comportement ou insomnie ou refus de retourner à l'école.

 

Nous faisons alors un bout de chemin ensembles...puis la famille peut revivre normalement.

 

Mon expérience personnelle et professionnelle me font conclure que le chemin est caillouteux et éprouvant autant pour l'enfant que la famille mais ensembles, avec toutes nos différences et approches, nous parvenons à ré-harmoniser l'enfant et sa famille qui peuvent alors reprendre le chemin avec des outils concrets et l'assurance que cet enfant à haut potentiel est une chance !

L'expérience passe science...

 

Courage, persévérance, force...sont vos atouts !

 

Sur rendez-vous !!!

 

Règlement par chèque ou par virement bancaire pour le Delbiase

Cochez votre choix pendant la commande.

Prenez rendez-vous par téléphone pour des séances