Notre cerveau et la loi d'attraction

Tentative d'explication "scientifique" de la loi d'attraction, en effet, notre cerveau (1 milliard de neurones) en tant qu'outil majeur de nos pensées, a bien un rapport, un lien avec ce que nous projetons et a par conséquent une incidence sur nos actions.


Toute pensée crée la croyance et met en mouvement, si l'on s'y tient, nos souhaits imaginés par nos pensées ! Et plus on y "pense" et plus ça arrive !


La même idée ci-dessous, expliquée différemment :


"C'est par hasard que les chercheurs se sont rendus compte que les mêmes neurones fonctionnaient quand le singe se saisissait d'un morceau de nourriture ou quand il regardait quelqu'un ( un singe ou un humain) accomplir le même geste.


Tout se passait comme si le singe menait l'action alors qu'il était immobile et ne faisait que regarder l'autre agir....


A quoi nous servent les neurones miroirs ?


À nous préparer à l'action, en renforçant les voies neuronales de notre cerveau moteur.


Plus vous répétez l'activation d'une voie, même par simple imagination, plus cette voie se renforce et plus le geste auquel elle correspond va devenir facile, automatique."


Le neuropsychiatre et éthologue Boris Cyrulnik, qui démontre que la résilience repose sur la plasticité neuronale ;
Le neuropharmacologue Pierre Bustany, qui raconte comment les nouvelles techniques d'imagerie cérébrale ont révolutionné notre vision de la psyché ;
Le psychiatre Christophe André, qui met en pratique les découvertes des neurocognitivistes sur les moines en méditation ;
Le psychothérapeute Thierry Janssen, qui s'interroge sur la médecine d'Orient, peut-être mieux outillée que la nôtre pour comprendre le cerveau.


Résumé du livre : Votre cerveau n'a pas fini de vous étonner


On savait que le cerveau était l'entité la plus complexe de l'univers connu.

Mais les nouvelles découvertes démontrent que ses possibilités sont bien plus étonnantes qu'on ne le croyait.

Non seulement il est totalement élastique - même âgé, handicapé, voire amputé, il peut se reconstruire, apprendre, inventer - mais aussi totalement social - un cerveau n'existe qu'en résonance avec d'autres : nous sommes neuronalement constitués pour entrer en empathie.

La combinaison de ces deux facultés permet de supposer que l'Homo sapiens peut évoluer en changeant lui-même sa structure.

Nous avons le pouvoir d'influer sur l'évolution de notre propre cerveau - encore faut-il savoir comment il fonctionne.


Écrire commentaire

Commentaires : 0

 

Règlement par chèque ou par virement bancaire pour le Delbiase

Cochez votre choix pendant la commande.

Prenez rendez-vous par téléphone pour des séances