Exercice d'évolution consciente

Retrouvez votre vraie valeur en réalisant cet exercice aussi souvent que nécessaire.

Pratique pour mieux se connaître


(issue du livre de Anne givaudan, Formes-Pensées)

 

accompagnée de conseils venant de moi et de ma pratique (tout ce qui est en italique) !

 

 

 

- Asseyez-vous dans une position confortable de méditation (assis en tailleur, sur une bonne chaise avec dossier, à genoux),  le dos bien droit.

 

- Fermez lez yeux.

 

- Prenez 3 bonnes respirations (inspirez profondément et lentement et expirez le même temps que l'inspiration, ne bloquez rien), sentez peu à peu l'air et les particules de prâna qu'il contient, détendez les points de tension qui vous habitent à cet instant précis (visualisez le point et adressez-vous à lui).

 

Une fois cela réalisé, restez quelques minutes sans rien rechercher ni comprendre, ni pensées, ni même une sensation quelle qu'elle soit.

 

Puis sans jugement sur ce qui viendra vers vous, laissez venir tout ce que vous ne voudriez plus voir dans votre vie, tout ce que vous aimeriez profondément changer et qui vous donne la sensation que votre vie est une course d'obstacles ou de mauvais choix.

 

- Ouvrez vos yeux, juste pour noter ces différents points si vous craignez de les oublier.

 

- Fermez de nouveau les yeux et demandez-vous cette fois :

 

* Suis-je prêt ou prête à changer cela ?

* Quels sont les avantages de ces situations ?

* Quels sont les inconvénients ?

 

Si je trouve qu'il est trop difficile de changer la situation actuelle ou que les avantages sont supérieurs (même momentanément) aux inconvénients, j'accepte alors pleinement cette situation, sans forme-pensées (la pensée créatrice en somme) négative à son égard, en sachant que toutefois elle pourra être changée dès que nous le voudrons réellement, car tout est une question de choix et de priorité.

 

Personne ne nous oblige à garder une situation intolérable, excepté nous-même.

 

Eh oui, l'auto-sabotage que l'on pratique volontiers envers nous-même afin de nous punir de quelque chose que notre ego nous dicte.


- Posez-vous cependant cette dernière question : est-ce qu'en acceptant de jouer tel ou tel rôle, je me déculpabilise et pense ôter un poids que j'ai la sensation de traîner depuis toujours ?

Si la réponse est oui, sachez simplement que vous ne faites que renforcer cette culpabilité, en acceptant une rôle qui vous pèse et ne vous convient pas.

L'excès de poids peut être le résultat de ce rôle.


La forme-pensée attachée à cette culpabilité n'en sera ainsi réactivée, nourrie et plus puissante que jamais.

 

- Avant d'ouvrir les yeux, je vous propose de remercier la Vie de vous offrir des situations qui vous donnent toujours la possibilité d'aller un peu plus loin vers ce que vous êtes.

 

 

 

 


 

Écrire commentaire

Commentaires : 0

 

Règlement par chèque ou par virement bancaire pour le Delbiase

Cochez votre choix pendant la commande.

Prenez rendez-vous par téléphone pour des séances